Café-histoire : Les électeurs se cachent pour voter – autopsie du citoyen

citoyens oiseaux 003Le vote, comme principe de délégation, consiste en l’abdication du pouvoir par le peuple, au profit d’une élite. En cela, on pourrait dire qu’à l’instar d’un tour de magie, le citoyen disparait quand se referme le rideau de l’isoloir. Quel est le secret du magicien, qui procède en la transmutation de millions de bulletins, et autant d’expressions d’opinions individuelles, en une masse dont le sens, à la fois plus simpliste et plus sophistiqué, surpasse la simple agrégation de toutes ces voix singulières.

Dans une réflexion globale sur la démocratie représentative, nous aborderons la sociologie du comportement électoral, les notions de compétence politique et du principe d’égalité à la base du contrat démocratique, les différentes alternatives (démocratie liquide, méthode de Condorcet, tirage au sort,).

9 mars – 18h Bibilothèque Municipale Lyon Part-Dieu – sur inscription

Kaamelott, élitisme, populisme et propagande

Sans doute faut-il prendre avant tout la série Kaamelott comme une fiction ludique. Souvent burlesque, la série  que certains diraient « culte » joue des anachronismes et du décalage entre le caractère noble et sacré de la quête des chevaliers d’une part, et l’ordinaire (voire le vulgaire) de leur quotidien et de leur langage d’autre part. Mais les personnages développent au fil du temps des personnalités de plus en plus complexes, en premier desquels Arthur, roi dont la lucidité bride parfois son idéalisme. Si l’on devait faire l’analyse de la pensée politique du roi de Bretagne dans la série Kaamelott, que pourrait on retenir de cet humaniste misanthrope ?

Lire la suite

Supprimer les partis politiques ?

Pour supprimer les partis politiques D Cohn BenditDans un court essai au titre sans équivoque « Pour supprimer les partis politiques », Daniel Cohn-Bendit propose de mettre un terme définitif à un système politique qui repose sur la logique partisane. Il tente une synthèse étonnante des pensée d’ André Gorz et de Cornelius Castoriadis tout en s’efforçant d’inscrire l’écologie dans sa tradition libertaire. Pour cela il invoque le principe d’autonomie comme « autogouvernement de soi » chez Castoriadis et comme « exigence éthique d’émancipation » chez Gorz. Mais surtout, ces « réflexions d’un apatride sans parti » comme Cohn-Bendit se définit dans le sous titre de l’ouvrage soulignent les défauts intrinsèques au système partisan. Le parti, selon DCB, et il en sait quelque chose, ne supporterait pas la dissidence. L’idéologie elle même serait « un artifice permettant de contrecarrer la moindre déviance. »

Lire la suite

Construire une pensée citoyenne – focus group

Résultats d’un focus group que j’ai eu l’occasion d’animer lors d’un colloque participatif.

Méthode : Animer une discussion autour d’une thématique large en intervenant le moins possible. Les participants sont divisés en trois tables de 5. L’animateur passe de table en table avec une feuille sur laquelle a été inscrit ce qui a été jugé comme « essentiel » par les autres tables. Il est chargé à la fin de faire le bilan suivant les recommandations des participants et ce qu’ils ont inscrits sur la feuille.

La thématique était « construire une pensée citoyenne ». La difficulté.. Lire la suite