Repolitiser le phénomène urbain

La réforme des intercommunalités et l’apparition des métropoles marqueront à n’en pas douter le scrutin des municipales 2014. Le processus de décentralisation et de réorganisation des échelons politico administratifs fait écho à la volonté  de réaffirmer le poids des collectivités locales. A cet égard, la métropole lyonnaise rassemble un vaste territoire urbain et récupère les compétences du conseil général. La recentralisation des compétences à l’échelle métropolitaine remet en cause la place centrale des communes dans le maillage institutionnel français. Substrat démocratique depuis leur création, quelle marge de manœuvre leur restera-t-il alors que l’hégémonie de la ville centre risque de nier l’hétérogénéité des communes? Lire la suite