Kaamelott, élitisme, populisme et propagande

Sans doute faut-il prendre avant tout la série Kaamelott comme une fiction ludique. Souvent burlesque, la série  que certains diraient « culte » joue des anachronismes et du décalage entre le caractère noble et sacré de la quête des chevaliers d’une part, et l’ordinaire (voire le vulgaire) de leur quotidien et de leur langage d’autre part. Mais les personnages développent au fil du temps des personnalités de plus en plus complexes, en premier desquels Arthur, roi dont la lucidité bride parfois son idéalisme. Si l’on devait faire l’analyse de la pensée politique du roi de Bretagne dans la série Kaamelott, que pourrait on retenir de cet humaniste misanthrope ?

Lire la suite

Sous la plume – Exploration du pouvoir politique

Dans un récit proche du travail ethnographique, Marie de Gandt raconte son expérience de Plume au sein du gouvernement Sarkozy de ministère en ministère jusqu’à l’Elysée. Pourquoi et comment l’universitaire de gauche, travailla-t-elle pour Bussereau, pour Morin, pour Bertrand et enfin pour Sarkozy ou plutôt PR comme on le désigne en cabinet. Qu’a-t-elle appris de ses interlocuteurs ? Que retient elle du métier de plume ? Quelle leçon tire-t-elle du monde politique. Par un retour réflexif sur son travail, Marie de Gandt rapporte une observation participante, aussi intéressante qu’agréable à lire, au sein « du petit théâtre de la dérisoire notoriété ». On s’interroge alors avec elle, si les mots ont pour but de transcender ou de travestir le politique ? Lire la suite